Troyes déloge Nancy du podium

Dans un choc de haute intensité entre prétendants à la montée, Troyes a mis fin sur le fil à la série de neuf matches consécutifs sans défaite de Nancy en championnat (1-0), lors du dernier match de la 15e journée de Ligue 2. Les Troyens s’installent sur le podium grâce à une meilleure différence de buts que les Nancéiens (+10 contre +9).

Le premier but de la saison de Karim Azamoum rapporte gros.

Le premier but de la saison de Karim Azamoum rapporte gros.

La deuxième meilleure défense de Ligue 2 a donc pris le pas sur l’escouade offensive la plus efficace du championnat lundi soir. Dans un choc de haut niveau entre candidats déclarés à la montée, Troyes a aligné une troisième victoire consécutive à domicile en championnat sur la plus petite des marges (1-0). Mettant un terme, au passage, à l’invincibilité de l’ASNL qui durait depuis neuf rencontres. Un succès qui s’est concrétisé dans les ultimes instants d’une partie rythmée, équilibrée et engagée. Sur un centre de Ben Saada, Karim Azamoum dominait Muratori et plaçait une tête croisée à l’angle des six mètres dans le petit filet opposé (1-0, 90e+1). Le point final d’un combat intense, âpre et sans temps morts, entre deux formations ambitieuses et au niveau de jeu similaire.

Sur une très bonne pelouse, Aubois et Lorrains n’ont eu que très peu de déchet technique surtout en première période. Plus déterminée et mieux rentrée dans la partie, l’Estac se signalait par des tentatives non cadrées de Court (7e, 24e), Ayasse (10e), Azamoum (31e). Martins Pererira sollicitait Nardi (18e) et Gueye ratait une très grosse occasion de près (36e). Les Nancéiens répliquaient par Walter (27e) et Dembélé (30e, 31e, 44e). L’attaquant international malien, co-leader du classement des buteurs avec Idriss Saadi (9 buts), manquait lui aussi une belle opportunité dans les six mètres (33e). A la pause, les deux équipes regagnaient les vestiaires muettes malgré de réelles situations pour débloquer le tableau d’affichage.

L’Estac y a cru jusqu’au bout

La qualité technique de Benjamin Nivet a encore fait des siennes.

La qualité technique de Benjamin Nivet a encore fait des siennes.

En seconde période, la bande à Jean-Marc Furlan et celle de Pablo Correa continuaient de se neutraliser. Sans le brin de folie qui faisait défaut, les occasions se raréfiaient mais le tempo était toujours aussi soutenu. Seuls Nivet (48e) et Dembélé (55e) donnaient des sueurs froides aux portiers. Hormis une volée soudaine de Karaboué qui faillit faire mouche (84e), la fin de match se révélait difficile pour Nancy, rincé physiquement. Plus frais, Troyes poussait mais se heurtait à un Nardi jouant les sauveurs devant Ben Saada (88e) et Ayasse (90e). Le gardien international Espoirs français retardait seulement la douloureuse échéance qui se profilait. Après 15 journées de championnat, c’est bien l’Estac qui occupe la troisième place au bénéfice d’une meilleure différence de buts que l’ASNL (+10 contre +9). A trois points du leader brestois et à deux unités du dauphin dijonnais.

Deuxième défaite de la saison donc pour les Lorrains après celle enregistrée à Brest il y a presque trois mois (2-0, 5e journée). Mais les Rouge et Blanc auront l’opportunité de prendre leur revanche puisqu’ils reviendront au stade de l’Aube, le premier week-end de décembre, dans le cadre du 8e tour de la Coupe de France.

Crédits photos : Icon Sport et Orange Sport

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 Nancy a perdu le Nord - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *